• J'aime le sucer

    By : Frédérique

             Femme - 40 ans , célibataire, bisexuelle

             Brignoles (83)       

     

     

                                  J'aime la façon qu'il à d'arriver, de s'asseoir dans le canapé, de saisir ma main et de m'installer auprès de lui, ses longs baisers langoureux, ses mains qui effleurent mes seins et qui ouvrent mes cuisses. C'est toujours le même rituel, jouer au chat et à la souris, se faire "languir" comme on dit dans le sud Il va sucer mes seins jusqu'à sentir les pointes dures sous sa langue, passer les doigts sous mon slip, sentir ma chatte humide et brûlante , repousser encore une fois ma main qui veut saisir sa bite déjà gonflée, attendre mon premier soupir pour enfin me permettre de la saisir !               

                                   J'aime sa bite, j'aime la sentir dans ma main, dure et droite, les veines saillantes, la caresser du regard,descendre une première fois, découvrir le gland, y déposer un baiser furtif puis remonter, la branler doucement, régulièrement , effleurer ses couilles de mes ongles vernis, la faire tressaillir avant de l'avaler une première fois, toute entière, jusque dans la gorge, la ressortir toute baveuse et attendre qu'il en redemande. J'ai les seins et la chatte en feu sous ses mains, je sais qu'i va se pencher a mon oreille

    - " Allez, vas y, ma belle, suces  "

     

     

     

     

       

     

     

     

     

                                       J'attendais l'instant pour la saisir pleinement, la faire glisser entre mes lèvres, doucement, longuement, fermant les yeux, jouant de ma langue sur le gland congestionné, sur toute la longueur de la tige, lécher délicatement les couilles puis l'aspirer fortement en le regardant, voir son visage grimacer de plaisir, puis me remettre à l'ouvrage, accélérer doucement, la ressortir, lécher encore le gland, les couilles, laisser ma salive couler le long de la bite, la branler toute luisante en l'interrogeant du regard.

     

     

     

     

                                     

     

     

                                              J'en peux plus de ses doigts dans ma chatte, de ses caresses sur mes cuisses trempées. J'ai envie qu'il me pénètre, ou plutôt jouir, seulement jouir, le chevaucher avec frénésie  sentir sa grosse queue au fond de moi et hurler mon plaisir, juste un instant, calmer mon feu avant qu'il n'explose dans ma bouche. Je sais qu'il attends le moment, je sors doucement sa bite humide de ma bouche, la fais glisser entre mes seins durs de plaisir  et le regarde fixement passant ma langue sur mes lèvres humides et articulant à voix basse

    - " Baises moi "

    Nous nous redressons l'un et l'autre sans attendre, j'écarte mon slip et m'enfonce sa bite jusqu'à la garde. Ma chatte l'avale comme une bouche, mon corps frissonne et se raidit, quelques coups de reins vigoureux me font venir immédiatement , ses mains sur mes hanches, mes seins fouettant son visage, le moment est court mais intense, je sens ses coups jusque dans la gorge,la jouissance me submerge, j'ai de nouveau envie de sucer

     

     

     

     

     

     

                                            

     Je reprends enfin la queue gluante de cyprine et l'engloutis à nouveau, elle est dure comme du granite, je pompe maintenant sans calculs, la serre entre mes lèvres, le moment de sa délivrance est proche,il saisit mes cheveux, je le sens se crisper sur ma nuque et enfin le nectar jaillit au fond de ma gorge, j'avale les longs jets sans retenue, ivre de ce bonheur à chaque fois renouvelé mais sans cesse différent ou je me rends compte toujours comme une première fois à quel point j'aime le sucer .

     

     

    La suceuse du bois de vincennes »
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter